CONTRAT LOCAL D’ÉDUCATION ARTISTIQUE EN COMMUNAUTÉS DE COMMUNES COEUR D'OSTREVENT

Aurore Floreancig, chorégraphe et porteuse du projet de la Cie MouvemenT(é)s, est missionnée entre octobre 2017 et février 2018 par la DRAC et la Communauté de Communes Coeur d'Ostrevent. En binôme avec l'altiste Julien Debove, elle sillonne le bassin minier à la rencontre de ses habitants, associations, institutions, écoles pour y déployer un projet de sensibilisation à l'art et de partage de pratiques artistiques en lien au travail de création des deux artistes sélectionnés. 

"Poèmes", NguYen

Les deux artistes ont questionné, tout au long du CLEA, les relations Musique-Danse, allant jusqu'à questionner la porosité des pratiques: que se passe-t-il si  le musicien devient danseur et la danseuse devient musicienne? 

En filigranne, les haikus de l'artiste NguYen, plongeant à l'occasion de la restitution de ce travail le public dans un univers onirique et poétique. 

Ce lien Danse-Musique-Poésie a servi de base de travail pour les différents gestes artistiques proposés aux publics du bassin minier. 

"Fragments-elles"

Projet participatif mené en partenariat avec le Centre social et le Centre d'Hébergement et d'Insertion Sociale d'Aniche, "Fragments", création 2019 de la Cie MouvemenT(é)s questionne les liens entre femmes et la féminité. Une synergie a été créée en invitant les femmes participants au projet au CCN de Roubaix pour la restitution d'une étape de création. A l'occasion d'une deuxième étape de travail à Aniche, nous avons invité ces femmes à partager le plateau avec les artistes de la Cie. Notre participante la plus âgée fêtait ses 78 ans et réalisait sa première expérience de scène! 

CRÉATIVITÉ

                                     AUTONOMIE

ESTIME DE SOI

                             CONFIANCE EN L'AUTRE

Avec les élèves de  l'école primaire Bazuyaux d'Aniche

Abécédaire

Lorsque les lettres deviennent espaces, formes et sons, les corps entrent en lien et se transforment, telle une métamorphose en un abécédaire magique!

L'attrape-rêve

Et si l'on capturait nos pires cauchemars pour les transformer en rêve d'aventure? En lien avec les instituteurs, les enfants ont raconté leur cauchemars de gloutonnerie, et ont raconté comment ne pas se laisser happer par cet univers sombre,  en Danse et en Musique


"Choeurs"

Avec les enfants de l'école primaire d'Auberchicourt: la restitution a eu lieu dans les locaux du Foyer de Vie de la ville, et a été accompagné de la diffusion du Spectacle Jeune Public "Sororité" de la Cie MouvemenT(é)s

Questionner le collectif, l'ensemble, le groupe: Faire Corps et faire choeur

"N'être que l'Ombre de Soi-même", "Sortir de l'Ombre"

Avec les enfants de l'école primaire d'Emerchicourt

Jeu d'Ombres et de miroirs déformés, comment construit on nos liens aux autres?